Mars 2020 comme le temps passe

Cet hiver fut doux comme un printemps

le printemps 2020 voit venir l’épidémie de coronavirus et …

La campagne des élections municipales en France, plus de 33000 communes

dont la mienne, Strasbourg , enrichie de 32 autres communes qui font l’Eurométropole, l’EMS

La conteuse Marianne est sortie de sa zone de confort culturel. Présente dans la liste de Citoyens Engagés, menée par Chantal Cutajar, nous somme 65 femmes et hommes de tous âges, de tous profils socioprofessionnels, réunis dans une envie forte, faire de Strasbourg une ville de la démocratie participative, faire avec tout le monde, tout ce qui est pour la vie, l’avenir avant le fric et malgré les catastrophes annoncées. Vous pourrez écouter notre projet en mp3  , comme un poème citoyen, qui donne à chacune, chacun, l’envie de rêver, la force d’espérer, et de l’amour confiant plus que de la haine et du mépris. Comme disait Yvette Roudy, la première ministre des droits des femmes en France,  dans son livre écrit à 90 ans « Lutter Toujours »:  » il reste encore beaucoup à faire. Un monde moins inégalitaire est encore possible. Valoriser la solidarité et l’entraide plutôt que la carrière. Valoriser les femmes et les hommes qui militent, pensent et créent pour un monde plus juste?

Tout reste à faire, le monde égalitaire reste à créer.  »

Chiche que l’on commence à Strasbourg !!!

Après le confinement auquel le Coronavirus a contraint les Strasbourgeois, et bine au delà  l’humanité toute entière

Comme notre programme de citoyen.nes engagé.es le demande, c’est l’épreuve politique majeure qui verra si vraiment, nous allons faire passer la VIE avant les finances!

A suivre, bien au delà des joutes politiciennes…

 

CitEngTrombinoscope-1CitEngTrombinoscope-2Logo Campagne Chantal

What do you want to do ?

New mailCopy

What do you want to do ?

New mailCopy

What do you want to do ?

New mailCopy

Salve d’avenir

un texte de Marie Etienne, une poète française exceptionnelle pas assez connue, dont j’aime dire les mots autant que les lire des yeux

Une Salve d’avenir Marie Etienne 2004

Durant la nuit je remontais des herbes denses en tenant par la main un garçon. La prairie était bleue et si belle ! Aucun enfant pour y mourir, aucun crâne sali par les chocs de la guerre, toutefois il fallait par moment se garer de coulées d’eau féroces qui la creusaient sans prévenir, c’était le seul danger mais il n’était jamais mortel, les occupants du lieu savaient s’en préserver, devinant la cavale et la laissant passer, déversée d’où ? absorbée où ? nul ne le demandait.
Cette nuit-là je sais que je perdis la haine, j’avais dit au garçon, sois patient, je t’en prie, ce qui l’avait embarrassé, même fâché, mais je voulais du temps pour contempler l’étendue bleue doublée d’un ciel qui ressemblait, qui répétait, je voyais bien qu’elle n’était pas un abandon, qu’elle était douce, qu’elle nous portait comme une mer.
Et les balles du rêve commencèrent à pleuvoir tandis que nous nous faisions face, nous embrassions sans hâte et sans passion, n’y songeant guère, laissant monter jusqu’à nos lèvres tous ces appels, pépiements et bruits d’ailes, cette force d’aimer timidement tapie en nous. La gaillarde se hissait, devenait rousse, lutine, elle grandissait dans nos oreilles, elle s’agitait autour de nous, très imprégnés, très beaux, indifférents à tout ce qui naîtrait, car nous étions cette naissance. Rien qu’une fois.

Poème publié dans l’anthologie Une salve d’avenir. L’espoir, anthologie poétique, parue chez Gallimard en Mars 2004

 

What do you want to do ?

New mailCopy

Lectures Lectures

 

J-Auel
Les chasseurs de mammouths

TexteMnemosyneprintemps 2020livres que j’ai lus-1

Tant qu’à être confiné.es, ma lecture-listes des années passées, pour donner des idées, des aperçus, des envies

A lire et relire, pour s’évder dans le temps et l’espace

 « Les chasseurs de Mammouths » , AUEL Jean, USA , LDP,1987, 6 tomes

Saga type années 70-80, que j’ai avalée, malgré la traduction française hâtive et une écriture fleuve insuffisamment travaillée. a sans doute eu des transpositions ciné , mais pas en France. Plein de reconstitutions historiques, à bases de savoirs anthropologiques et ethnologique. Je l’ai lu 30 ans après sa première parutionen français, toujours d’actualité:  une saga positive d’esprit féministe ( de fait) à mettre dans toutes les mains des filles comme des garçons, même 20 ans après.

A quand une série TV ? Voila une illustration du silence média des femmes, vu succès planétaire des livres,

L’histoire: Saga de Ayla, héroïne des temps préhistoriques : L’aventure se situe en Ukraine, au Nord du continent européen; on suit avec intérêt et suspense les tribulations de ces femmes et hommes préhistoriques, la description de leurs sentiments supposés, des règles de vies et de statuts

sociaux, dans une approche féministe positive et écologique. Avec les figures phare d’Ayla,

héroïne forte et fragile à la fois, et son compagnon, avec lequel elle construit un couple, avec

amour, mais difficilement. Se dévore comme un thriller